Tuesday, November 17, 2015

La joie de vivre | Fonelle inspires



I'm an admirer of the pen of Sophie Fontanel. Her words about Charlie Hebdo and sweet funny people (les gens drôles) are always in my mind and also this time - after the Paris attacks - I don't miss a post from her. I loved to see reactions like the pianist playing in front of Le Bataclan or the humour of John Oliver or to read her own words:
"J'accepte ma tristesse, mais je refuse de me désespérer. Si je me désespère, ces fous auront gagné. Ils ne gagneront pas. It means : Give me art today. Give me beautiful souls. Give me the softest music. Give me "more than life" words. Give me a dancer, open arms. I need this to deal with my sadness. And with barbarism."

"Les musées, les cinémas, les salles de spectacles sont fermés aujourd'hui à Paris. Pour l'art et la nourriture qu'il apporte, il nous reste à fermer les yeux, et à penser à de belles choses, à ce genre de belles choses puissantes et sublimes qui existe en ce monde. Et à se dire que toute force physique n'est pas la destruction, toute détonation n'est pas la destruction. Ça peut être le saut du danseur, le jet de peinture du peintre, le coude en l'air du musicien qui attaque son morceau, le mot qui fait mouche. S'accrocher à cette idée car c'est elle qui aura le dernier mot, justement. Toujours. It means : every museum, every art places are closed in Paris today. So we make our own private museum, just by searching images full of a positive strength. #noureev, for example."

Thank you, Sophie!

Sophie Fontanel Instagram | Twitter | Fonelle Time


No comments:

Post a Comment

I love to read your comment!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...